Le saviez-vous ?

Être en santé serait une affaire de chimie !


Oui mais…C’est quoi être en santé ?

Il faut savoir que dès la naissance un corps-humain est programmé dans la majorité des cas pour avoir une santé parfaite! Cet état de santé parfaite est maintenu tout au long de la vie.

Le corps est soumis à des constantes qu’il doit impérativement garder dans l’état initial sinon il meurt !:

  • Il doit garder une température intérieure de 37°
  • un Ph sanguin à 7
  • Une pression artérielle entre 12 et 13
  • un taux de sucre entre 0.7 et 2 gr/l de sang
  • etc…

Dès qu’ un stimuli extérieur se présente comme par exemple de fortes chaleurs, le corps s’adapte et fait en sorte de garder sa température initiale interne de 37 °.

Continuellement, chaque jour, chaque heure, chaque minute et seconde, notre organisme met tout en oeuvre pour garder cet équilibre afin de rester en vie sans y penser! Cette capacité d’adaptation et de régularisation est ce que l’on nomme l’homéostasie !

On peut dire qu’être en santé c ‘est faire le funambule !

Nous avons la joie de vivre la matière en venant au monde, et de pouvoir faire toutes les expériences que ce monde nous offre : l’alimentation, l’alcool, les drogues, les sports, les loisirs, le sexe, etc…

La restriction, la suppression de la »mauvaise bouffe »et les substances toxiques (alcool, tabac, drogues, etc) et les habitudes de vies néfastes sont une solution qui reste contraignante à appliquer au quotidien.

A moins de vivre dans une grotte, il n’est pas nécessaire de se couper de tout pour garder votre état initial de santé parfaite.

Ce qui a du sens c’est de connaître votre état de santé parfaite et ainsi jongler en adaptant vos modes de vies et alimentaires pour rester en équilibre!

Là est la clef pour vivre en santé!



Voyons de plus près de quoi est constitué notre corps


Comment ça se passe au niveau du système nerveux?

Chaque neurone communique entre eux par un courant électrique (influx nerveux)
A SAVOIR : L’influx nerveux voyage dans chaque neurone vers les extrémitées (synapses) : c’est ce que l’on appelle la conduction électrique .
Une fois arrivé dans les synapses, ceux sont les neurotransmetteurs qui permettent de transmettre l’influx nerveux aux autres neurones : c’est ce que l’on nomme la transmission chimique.

Comment sont fabriqués les neurotransmetteurs ?

Les neurotransmetteurs sont fabriqués au niveau du neurone grâce à des molécules qui sont apportées en grande partie par notre alimentation .

Zoom sur les neurotransmetteurs

Les neurotransmetteurs sont des molécules chimiques qui assurent le passage de l’influx nerveux. Ils sont indispensables à la vie !


Au jour d’aujourd’hui la science a découvert plus de 60 types de neurotransmetteurs. Ici nous traiterons des 4 principaux (leurs fonctions ne sont pas toutes citées):

Voir ci-dessous une échelle (excès, équilibre, carence ) des différents neurotransmetteurs.

Echelle sérotonine : excès, équilibre et carence
Echelle gaba : excès, équilibre et carence
Echelle acétylcholine : excès, équilibre et carence
Echelle dopamine : excès, équilibre et carence
Vous l’avez donc compris, une variation dans l’un des neurotransmetteurs et c’est votre équilibre qui tombe à l’eau !

Voici une vidéo plus détaillée :

Mais pas que…notre santé dépend également de bactéries !

Nous sommes habités par des millions d’organismes vivants !

Nos intestins regorgent de bactéries , de micro-organismes, de
parasites,
etc…cette colonie forme notre microbiote

Le corps en possède plusieurs :

  • Le microbiote buccal
  • Le microbiote cutané
  • Le microbiote vaginal
  • Lemicrobiote pulmonaire

Ces bactéries sont protectrices de la vie! un bon microbiote intestinal est diversifié en bactéries.


Chaque groupe de bactéries assure une fonction :

  • Gestion du poids
  • Gestion des émotions
  • Gestion du sommeil
  • Gestion de l’immunité
  • Gestion de la permabilité intestinale
  • etc…

Par exemple : Si vous n’avez pas assez de bactéries qui régule le poids, vous serez propice à l’embonpoint malgré divers régimes et activités.

Pour entretenir un microbiote diversifié, il faut apporter une alimentation qui va favoriser le maintien de ces bactéries.

Ces bactéries sont en étroite relation avec le cerveau :

90 % de la sérotonine est fabriquée dans nos intestins. Dans les cas de dépression le taux de sérotonine est très bas.

Zoom sur le fonctionnement des anxiolytiques :

A l’état normal quand un neurotransmetteur arrive pour transmettre un message, selon sa fonction il va être capturé par un récepteur pour ensuite être évacué ( ce qui évite un excès en neurotransmetteur)

Les traitements chimiques (anxiolytiques) conseillés pour « guérir » la dépression agissent en bloquant le récepteur de recapture de la sérotonine au niveau des neurones du cerveau : l’anxiolytique va bloquer artificiellement la fonction du récepteur, ce qui va faire que la sérotonine va s’accumuler en grande quantité et donner un bien-être fictif !

Tant que la cause du pourquoi l’organisme ne produit pas assez de sérotonine n’est pas trouvée, la personne peut rester des années sous traitements avec ces conséquences souvent irréversibles.

Un microbiote sain produit 90 % de sérotonine…n’est-il pas cohérent de rééquilibrer ce microbiote au lieu de leurrer le cerveau ?

A vous de voir!